Peter & Elizabeth : La Panaméricaine, un vieux rêve !

Peter et Elizabeth, ce couple de routards Allemands de 65 et 59 ans, rencontré pendant le trek de Santa Cruz, réalise un projet de longue date qui laisse rêveur…

  • 1982… Ils reçoivent en cadeau un livre sur la Panaméricaine, cette route qui traverse le continent américain du nord au sud. Un rêve est né : « Un jour, on traversera les Amériques en empruntant cette route ! »
  • 2014… Ils prennent la route….

 

Les soirées à la bougie du trek de Santa Cruz, nous ont permis de partager les expériences et projets de chacun des trekkeurs de l’équipe. Nous avons eu un coup de cœur pour le projet de Peter & Elizabeth et n’avons pas pu nous empêcher de leur poser quelques questions !
 
Peter est un professeur d’allemand, mathématiques et géographie à la retraite. Avec sa queue de cheval sous sons crâne dégarni, sa barbe blanche et son bagout, Peter a tout du routard sympathique. Elizabeth, professeur d’art toujours en activité, est plus réservée mais très avenante et souriante, et d’un œil extérieur, elle tempère bien le caractère de feu de son mari.
 
Racontez-nous votre voyage plus en détail

En 2014, Peter fête son 65ème anniversaire et son départ en retraite, Elizabeth, elle, prend un congé sabbatique. Le top départ du voyage est donné en septembre de la même année, pour une durée de 2 ans … ou 3 … du moins c’est ce que souhaiterait Peter !

Leur première étape sera Montevideo (capitale de l’Uruguay) puis l’Argentine de Buenos Aires à Ushuaia. Un avion, et c’est sur le sol enneigé de l’Antarctique que notre couple de routards pose les pieds. Après cette parenthèse non américaine, direction la Terre de feu Chilienne et une remontée vers la Bolivie et le Pérou. C’est dans ce dernier pays que nous les croisons.

Les prochaines étapes de leur voyage sont l’Equateur, la Colombie, peut-être le Mexique puis les Etats-Unis, le Canada pour enfin atteindre l’Alaska, le point final de ce beau projet.

 

Avez-vous déjà beaucoup voyagé avant ?

« On a des vacances de profs, c’est-à-dire : 2 mois l’été, 2 semaines à Pâques & à Noël. On est toujours parti ! ». C’est avec leurs deux enfants, aujourd’hui âgés de 23 et 29 ans, qu’ils ont déjà parcouru beaucoup de kilomètres avec leur camping-car pendant les vacances scolaires. C’est d’ailleurs en camping-car (ou en voiture) que Peter & Elizabeth réalisent la majeure partie de leur traversée de l’Amérique.

 

Pourquoi avoir attendu plus de 30 ans ?

Tout d’abord, contrairement à la France, l’Allemagne n’autorise pas l’éducation des enfants par correspondance, la présence à l’école est obligatoire. Peter & Elizabeth ne pouvaient donc pas réaliser leur projet tant que les enfants étaient mineurs.

Qui plus est, les congés sabbatiques de « l’éducation nationale allemande » sont, comme en France, soumis à conditions. Si un congé sabbatique de 2 ans garantit de retrouver son poste au même endroit, une durée supérieure ne permet pas de s’en assurer. D’où la question de 2 ou 3 ans de voyage pour Elizabeth.

 

Partir à 60 ans ou à 20 ans, quelles différences ?

"L’un des plus gros avantages est sûrement que lorsque l’on voyage à 60 ans, on a eu le temps de mettre de l'argent de côté, alors qu'à 20 ans, on a un budget limité.
 
Par contre, quand on a un projet en tête depuis 30 ans, on espère qu’une seule chose, c’est d’être toujours en bonne santé le jour J. Avec le temps, porter son sac à dos est plus difficile et on peut le porter moins longtemps. De plus, quitter sa famille à 60 ans, c’est laisser ses parents déjà vieillissants sans savoir ce qu’il peut se passer".

 

Justement, que pensent vos proches de ce projet ?

Peter laisse sa maman de 86 ans en Allemagne. Elle n’a pas de problèmes de santé particuliers et est autonome mais Peter étant son fils unique, le départ a été un peu dur pour elle. Mais elle est entre de bonnes mains puisque les enfants de Peter et Elizabeth se chargent de lui rendre visite et de lui faire quelques courses.

Quant à ce qu’en pensent les enfants, ils trouvent bien sûr le projet génial, ont encouragé leurs parents et sont sûrement un peu voire très fiers de les voir réaliser leur rêve. Maintenant avec les nouvelles technologies, il est facile de communiquer via Skype ou par email. Et puis leur fille s’y retrouve plutôt bien puisque durant le voyage, la maison familiale s'est transformée en coloc’ étudiante !!

Peter & Elizabeth ont tout de même prévu de retourner quelques semaines en Allemagne après la Colombie pour être avec leurs proches.

 

Avez-vous pensé à votre retour ?

Le retour, Peter & Elizabeth n’y pensent pas vraiment : « A 20 ans après un voyage, on a encore des projets plein la tête et le temps pour les réaliser. A 60 ans, on a encore bien sûr des projets mais on pense surtout à avoir la santé pour les réaliser !! ».

 

Nous avons beaucoup aimé leur façon de penser et d’être et ce qu’on retiendra de cette belle rencontre : lorsque l’on a un rêve, il faut y croire et se donner les moyens de le réaliser, quel que soit le temps que ça puisse prendre !

A vos commentaires !