Gastronomie Péruvienne

Au global, la cuisine péruvienne est très proche de la cuisine équatorienne. On retrouve les mêmes compositions de menu, les jus de fruits, les empanadas, le « pollo », le riz à tous les plats …

Quant aux prix, on pourra manger un menu complet pour 10Ns soit un peu moins de 4€ par personne.

Mais le Pérou a aussi ses spécialités. Voilà ce que nous avons testé :
 
  • Papa rellena :

Cette grosse pomme de terre farcie à la viande et aux oignons prenant la forme d’une grosse ogive, fait le bonheur des péruviens pour manger sur le pouce de la même manière que les empanadas.

 
  • Lomo saltado :

Bœuf sauté avec oignons, poivrons et tomates, assaisonné de coriandre et de vinaigre et on vous le donne en mille … servi avec du riz !! et parfois des papas fritas (frites)

 

  • Alpaga :

Cousin germain du lama et dont la laine est connue pour être très chaude et douce, la viande d’Alpaga rouge et plutôt forte, peut aussi être dégustée sous forme de steak ou de viande sautée. (voir l’article sur ces animaux au long cou !)

 

  • Tallarin :

Spaghettis en pavé cuits à la poêle avec légumes et/ou viande. Souvent proposé dans les menus végétariens, on a trouvé que c’était une manière intéressante et changeante pour déguster ces longues pâtes.

 

  • Paradis des pommes de terre :

Le Pérou ne compte pas moins de 4000 sortes de pommes de terre, de formes et de couleurs différentes. La diversité présente sur les marchés est impressionnante !

 

  • Quinoa :

Grande mode en France depuis quelques années, cette céréale serait utilisée dans les plats andins depuis plus de 5000 ans ! Ici il est présent dans beaucoup de plats et est un ingrédient phare de la cuisine péruvienne : soupes, accompagnement, gâteaux… on peut le trouver à toutes les sauces !

 

  • Ceviche :

Recette différente du ceviche équatorien, celui-ci est fait à base de poisson cru ou de fruits de mer finement coupés, mariné dans le jus de citron vert et piment et accompagné d’oignons rouges crus, maïs et patate douce. Excellent bien frais et quand les morceaux de poisson sont vraiment fins !

 

  • Palta :

Vous le reconnaîtrez sûrement mieux sous le nom d’ « avocat ». Mais pas besoin d’en toucher une dizaine avant de trouver celui qui sera le plus mûr ! Ici ils sont tous 2 à 3 fois plus gros que ceux que l’on peut trouver en France, et toujours excellents. On en trouve dans beaucoup de plats et parfois même au petit déjeuner (dans la montagne pour donner des forces aux marcheurs). La belle découverte aura été le sandwich à l’avocat : très nutritif, il est idéal avant ou pendant une rando !

 

  • Alfajores :

Testées sur le marché artisanal d’Arequipa, ces galettes faites de farine de maïs, de beurre et de sel sont tenues entre elles avec des couches de « mélasse » proche du miel.

 

 

  • Inca Kola :

C’est LA boisson gazeuse péruvienne ! Avec sa couleur jaune fluo et son goût entre le bubble gum et la Redbull, l’Inca Kola est ici plus vendu que le Coca-Cola ! Le géant américain s’est vu devoir racheter le petit industriel andin afin de pouvoir se faire une place sur le marché péruvien.

 

 
  • Chichamorada :

Jus servi chaud ou froid, fait d’eau de maïs noir bouilli, ananas, citron vert et cannelle. Original, on le préfère servi bien frais.  

 

  • Pisco Sour :

Notre coup de cœur de la catégorie ! Cocktail à base de Pisco (eau de vie de raisin à 40°), blanc d’œuf (pour faire mousser) ; citron vert, sucre et cannelle. Excellent servi bien frais, à consommer avec modération, surtout avant de faire un musée sur la culture Inca… 

2 commentaires

  1. Charline
    AHHH les Ceviche !!! c'est trop bon ça ! :)
    A vos commentaires ! 9 septembre 2015 at 16 h 39 min
    • Panda

      Avec un petit Inca Kola... Excellent !!!

      A vos commentaires ! 15 septembre 2015 at 22 h 21 min

A vos commentaires !