A poils, à plumes, à écailles… les merveilles de la faune australienne !

Personne ne part en Australie sans avoir en tête de croiser sur son chemin l’emblématique kangourou australien. Mais ce mammifère monté sur ressorts est loin d’être le seul que l’on puisse rencontrer : autres mammifères terrestres ou marins, reptiles, oiseaux, poissons… La liste est longue et beaucoup d'entre eux sont des espèces endémiques et nous n’avons pas encore tout vu. 

 

 

  • Kangourous

Ce n’est pas un mythe, on en croise vraiment très souvent ! Nous en avons croisé de très près lors d’une balade dans le parc national du Wilsons Promontory ainsi que régulièrement à la lisière des forêts ou encore sur les terrains de golf… sans casquette ni club ! Mais ils sont aussi souvent percutés par les véhicules à la tombée de la nuit, on en voit donc beaucoup qui font « dodo pour toujours » au bord des routes !

 

  • Koalas

Ces petites boules de poils sont la plupart du temps perchées en haut des eucalyptus où ils passent 20 heures par jour à dormir et le reste du temps à manger les feuilles des branches sur lesquelles ils sont assis. Il faut donc avoir l’œil pour les trouver ou comme nous, leur laisser la priorité lorsqu’ils traversent la route par surprise… Nous avons été les voir de plus près à l’hôpital des koalas de Port Macquarie. C’est ici que des bénévoles viennent au secours de koalas blessés victimes d’incendies du bush (végétation typique d’Australie), de morsures de chiens ou encore de heurts de voitures.

 

  • Wombats

Ils sortent le plus souvent à la tombée de la nuit et il est alors conseillé de ne pas laisser de nourriture à l’extérieur si l’on ne veut pas avoir la visite de cette grosse bête, croisée entre une marmotte, un ragondin et un castor.

 

  • Serpents

Il faut être vigilant car ils se glissent partout. Nous avons croisé :

> Un copperhead – à l’entrée d’un parc national (apparemment l’un des 12 serpents les plus venimeux au monde)… par chance, nous étions dans le van ;

> Un python – à 1 mètre de nous, caché sous les rochers du remblai de Byron Bay…

 

  • Oiseaux

Beaucoup d’espèces différentes se côtoient ici et beaucoup ont de magnifiques couleurs comme les perroquets, les cacatoes ou encore les perroquets roses.

 

  • Dauphins

On en a vu plusieurs fois le long de la côte mais nous étions trop loin pour bien les observer. On a pu les voir de plus près à Tin Can Bay lorsque nous les avons nourris à la main grâce à un programme de sauvegarde de l’espèce.

 

  • Crocodiles

Très nombreux au nord de la Côte Est, on en trouve dans les rivières mais également dans la mer. De nombreuses rivières et plages sont donc interdites à la baignade.

 

  • Méduses (jellyfish)

Nous n'en n’avons pas observé mais elles sont nombreuses au nord de l’Australie de novembre à mars. Il est donc vivement recommandé de se baigner avec une combinaison intégrale (mains, pieds et capuche compris) pour s’en protéger. En effet, de nombreuses espèces de méduses sont dangereuses pour l’Homme voire mortelles pour certaines d’entre elles.

 

  • Cassowaries

A notre grand regret, nous n’avons pas croisé sur notre chemin mis à part sur les panneaux de signalisation. Ce gros oiseau dont la silhouette est très proche de la silhouette d’un émeu, a néanmoins une tête proche de celle d’un ptéranodon. Pour la tribu aborigène Tjapukai que nous avons visité, c’est l’éclosion d’un œuf de cassowary qui est à l’origine de la création du monde.

 

2 commentaires

  1. David
    Coucou les amis des bêtes !! Je vous transmets le bonjour d'une petite Chacha fatiguée, le mien, ainsi que le premier rot du petit Samuel !! Gros bisous à vous deux et faîtes bien attention aux serpents qui ont la fâcheuse habitude de se glisser sous les draps !!
    A vos commentaires ! 10 novembre 2015 at 22 h 33 min
    • Panda

      Le bruit du bouchon de champagne risque de faire fuire n'importe quelle bête qui voudrait s'incruster :) !!!!!!

      A vos commentaires ! 11 novembre 2015 at 8 h 48 min

A vos commentaires !